Triste à pleurer…

Triste à pleurer…
Nombreux sont les vignerons Français aujourd’hui touchés durement par le gel…

Totalement dépendant des conditions climatiques, les vignes de très nombreux vignerons on en effet subis  les effets dévastateurs du gel de fin de nuit… Pour certains d’ailleurs, l’épisode de froid avait commencé quelques jours auparavant. Les dégâts sont conséquents partout, de 10 à 90% selon les parcelles dans la plupart des vignobles français.

Chez nous à Barsac, les pluies du 25 avril n’ont fait qu’amplifier l’effet de froid ressenti entre 03 et 08 heures dans la nuit du 26. Il faut maintenant attendre encore 24 heures pour mesurer l’impact  réel sur les vignes de cette nuit catastrophique. Inutile de vous préciser que les vignerons, mêmes les plus optimistes, sont aujourd’hui bien tristes…

Le meilleur signe de sympathie que vous puissiez leur témoigner en ces heures délicates… Ouvrir une bouteille à leur santé car le moral est dans les chaussettes pour beaucoup…

Feux de pieds de vignes dans les vignes du Château Coutet: un moyen de remonter la température ambiante...

Feux de pieds de vignes dans les vignes du Château Coutet: un moyen de remonter la température ambiante…

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article :
  • Twitter
  • Facebook
  • del.icio.us
  • Digg
  • Google Bookmarks
  • Yahoo! Buzz
  • Print

Laisser une réponse

*